Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en novembre 2011

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel de janvier 2013

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre

éclipse totale de Soleil
Dans la Licorne

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Janvier : les nuits les plus longues nous ouvrent les portes du ciel. Profitons-en pour rendre visite aux étoiles d’hiver !

La nouvelle année 2013 ne déroge pas à la règle. Elle débute avec le retour de l’essaim d’étoiles filantes des Quadrantides, actif du MERCREDI 2 AU VENDREDI 4 JANVIER 2013. Comme pour les autres essaims, ces filantes tirent leur nom de la région du ciel d’où elles semblent provenir. Dans le cas présent il s’agit de l’ancienne constellation du Quadrant Mural (un instrument astronomique permettant de mesurer la hauteur des astres au moment de leur passage au méridien). Cette constellation, créée à la fin du dix-huitième siècle, a aujourd’hui disparu mais le nom de "Quadrantides" donné à l’essaim météoritique a été conservé. Comme à l’ordinaire c’est avant tout la chance qui permet de voir des étoiles filantes, mais les spécialistes conseillent d’observer plutôt en première partie de nuit, avant que la Lune, encore bien grosse après la Pleine Lune du 28 décembre, baigne le ciel de sa lumière. Le radiant des Quadrantides se situe vers le nord-est, non loin du manche de la casserole de la Grande Ourse et de la tête du Bouvier, qui se lève en gros vers minuit. C’est cette région du ciel qu’il est préférable de viser dans ses grandes largeurs. Bonnes Quadrantides !

Un autre événement astronomique (d’ailleurs indétectable) se produit régulièrement début janvier : c’est le passage de la Terre au point le plus proche du Soleil sur son orbite (on parle du périhélie). Cette année il aura lieu le 2 janvier. N’allez pas prétendre que l’hiver (dans l’hémisphère nord) correspond à la période où la Terre se trouve au plus loin du Soleil. C’est tout le contraire !

La vedette du mois reste la planète JUPITER, cet astre d’un éclat exceptionnel que vous voyez déjà haut dans le ciel en début de nuit. Croyez-moi, dès l’âge de trois ans on peut reconnaître Jupiter à sa forte luminosité. Admirez l’environnement magnifique dont bénéficie la planète géante, avec la proximité de l’étoile rouge ALDÉBARAN, située en position apparente au cœur de l’amas de HYADES, et la présence du délicieux amas typiquement hivernal des PLÉIADES. Si vous avez l’occasion (quitte à la provoquer) d’observer Jupiter à travers un petit instrument, c’est le moment rêvé pour le faire. Les conditions sont idéales pour admirer la ronde indéfiniment renouvelée des quatre satellites dont la découverte par Galilée a marqué le début de la révolution copernicienne et la naissance de la science moderne. Avec des grossissements moyens vous pourrez encore distinguer, outre le fort aplatissement du disque jovien, deux bandes nuageuses plus sombres parallèles à l’équateur. À noter encore le soir du JEUDI 24 JANVIER le passage du satellite CALLISTO (le plus éloigné de la planète-mère) juste au-dessus du pôle de Jupiter, le phénomène étant facilement visible à travers un petit instrument.

La présence de la LUNE dans les parages de Jupiter  les LUNDI 21 ET MARDI 22 nous promet un superbe spectacle, comme le mois dernier d’ailleurs. Dans la nuit du lundi au mardi, la Lune gibbeuse décroissante voyage des Pléiades à Jupiter, auprès de laquelle elle se trouvera à son coucher, le matin du mardi. Après avoir frôlé Jupiter la Lune s’approchera mardi soir de notre belle ALDÉBARAN.

On pourra profiter des jeux du CROISSANT LUNAIRE du matin du LUNDI 7 AU JEUDI 10 JANVIER. Lundi le croissant sera dans la Balance, à côté de son étoile principale Zuben Elgenubi, en surplombant la planète Saturne. Mardi et mercredi la Lune traverse le Scorpion et passe d’un côté à l’autre d’Antarès. Jeudi, une heure avant le lever du Soleil sur un horizon sud-est parfaitement dégagé, le croissant d’une finesse extrême sera difficile à distinguer, mais la présence de l’étincelante VÉNUS en dessous, juste sur l’horizon, permettra de la repérer. Le spectacle du croissant lunaire enserrant sa lumière cendrée est pour moi l’un des plus beaux du ciel. Je rappelle que cette fantomatique clarté provient d’une région de la Lune qui n’étant pas éclairée par le Soleil devrait rester dans une obscurité totale, n’était-ce la présence dans son ciel d’une Terre presque pleine. Il faut savoir que la Terre vue de la Lune a un diamètre près de quatre fois supérieur à celui de la Lune vue de la Terre et que par conséquent sa surface (plus de dix fois plus grande) renvoie une quantité de lumière bien plus intense qu’un clair de lune. La lumière cendrée c’est la lumière du clair de terre sur la Lune. On notera que cette lumière a subi deux réflexions avant de parvenir à notre œil. Partie du Soleil, elle a frappé la Terre et ses nuages pour repartir éclairer le sol lunaire qui a son tour l’a renvoyée vers nous.

Dès le soir du DIMANCHE 13 on pourra guetter le RETOUR DU CROISSANT après la Nouvelle Lune du 11 janvier. On remarquera que ce croissant se présente sous forme de sourire, et non de parenthèse fermante. Cela signifie que le Soleil, qui éclaire la Lune, est située presque à la verticale du croissant, ce qui indique que l’écliptique, trace sur le ciel du plan dans lequel circulent les planètes, est bien redressé sur l’horizon. On pourra noter en dessous de la Lune la présence de Mars en s’aidant de jumelles mais la planète rouge termine sa période de visibilité, de même d’ailleurs que Vénus.

Si Mars et Vénus quittent le ciel, SATURNE continue d’ouvrir sa fenêtre d’observation avant son passage à l’opposition fin avril et si vous avez la chance de pouvoir détailler la planète à travers un instrument assez puissant ne manquez pas l’occasion : la découverte de ses anneaux est inoubliable, d’autant que ce mois-ci leur ouverture est prononcée et leur aspect spectaculaire. Je vous rappelle comment trouver Saturne en deuxième partie de nuit. Après avoir repéré ARCTURUS de la constellation du Bouvier, vers l’est, dans le prolongement  du manche de la casserole de la Grande Ourse, on tombe en continuant la même courbe sur SPICA de la Vierge. Saturne, d’éclat comparable à cette jolie étoile, se trouve en dessous et à gauche. On peut d’ailleurs remarquer qu’Arcturus est au sommet d’un grand triangle isocèle moyennement ouvert dont le segment Spica-Saturne forme la base. Notre triangle de janvier en quelque sorte…

Pourquoi des étoiles d’hiver, comme maintenant, et des étoiles d’été à venir ? Parce que la Terre tourne autour du Soleil et que l’astre du jour se décalant de jour en jour en position apparente parmi les étoiles, le long de l’écliptique, rend invisible par son éblouissement les régions du ciel qu’il traverse. Si on mesure la position angulaire en heures, un tour complet faisant 24 heures, accompli en 12 mois, le décalage est de 2 heures par mois sur le ciel. En ce moment le Soleil est dans la constellation du Sagittaire, c’est-à-dire dans la direction du centre de notre Galaxie, direction que nous connaissons riche en amas d’étoiles. Ainsi, lorsque nous regardons le ciel nocturne en janvier nous tournons le dos à ces régions centrales de la roue cosmique de notre Galaxie.

Mais le ciel reste tout de même plus riche en regroupements d’étoiles dans le plan de la Galaxie que dans les autres directions plus pauvres en amas. De fait, si vous vous éloignez des lumières de la ville, vous pourrez découvrir la VOIE LACTÉE D’HIVER. Sous nos latitudes moyennes elle part de la gauche du GRAND CHIEN avec son étoile SIRIUS, la plus brillante du ciel, monte à travers la constellation de la LICORNE (Monoceros) entre ORION et le PETIT CHIEN (dont l'étoile principale PROCYON est bien visible comme la septième étoile la plus brillante du ciel, mais reste parfois difficile à identifier à cause de l'absence d'astérismes voisins reconnaissables), passe entre les GÉMEAUX et le TAUREAU, traverse la constellation du COCHER avec sa brillante Capella (celle qui fait pendant à Arcturus) et rejoint la Voie Lactée d'été dans PERSÉE puis CASSIOPÉE. Suivez ce chemin à travers des jumelles et vous découvrirez çà et là des amas stellaires. Après cette visite vous pourrez éventuellement méditer sur le fait que votre regard a porté sur une petite partie, la plus proche, de la tranche de la centaine de milliards d’étoiles formant la galette galactique où s’est formé par hasard le soleil autour duquel tourne notre terre. Les ciels d’hiver sont riches de secrets.

LE CHIFFRE DU MOIS : 300 mètres. C’est, en conservant la même échelle,  la distance à laquelle il faudrait placer la planète Uranus, aux confins de notre système planétaire, si on représentait le Soleil par une clémentine. La Terre, elle, serait située à une dizaine de mètres. Si la galaxie et l’Univers apparaissent démesurés, le système des planètes accompagnant le Soleil dépasse déjà l’échelle humaine. J’ai indiqué le mois dernier que, toujours à la même échelle, la première étoile serait située à un millier de kilomètres.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

JANVIER 2013 AU JOUR LE JOUR
Toutes les nuits : Jupiter roi du ciel ; la Voie Lactée d’hiver le long d’Orion ; le triangle isocèle Arcturus-Spica-Saturne
Du vendredi 4 au mercredi 30 : Mercure traverse le champ du coronographe LASCO C3 de la sonde SOHO, voir http://soho.nascom.nasa.gov/data/realtime/c3/512/
Du mercredi 2 au vendredi 4 : les étoiles filantes de l’essaim des Quadrantides
Du dimanche 6 au jeudi 10 : le croissant lunaire du matin passe de Spica à Saturne puis à Vénus
Vendredi 11 : Nouvelle Lune (et nuits sans lune autour de cette date)
Du samedi 12 au mercredi 16 : le croissant lunaire du soir
Lundi 21 et mardi 22 : la Lune passe d’un côté à l’autre de Jupiter
Jeudi 24 : Callisto au ras de Jupiter (petit instrument)
Dimanche 27 : Pleine Lune


   

Mes sources d'information