Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)
 

LIENS


Page d'accueil du GRAAL


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes


 

Le ciel de février 2011

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier

tache solaire
Taches solaires
(la Terre à l'échelle)

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Avec la Nouvelle Lune du jeudi 3, le début du mois de février 2011 nous offre des CROISSANTS DE LUNE d'une jolie finesse. Celui du MARDI 1er FÉVRIER 2011 sera visible le matin au-dessus de l'horizon sud-est une petite heure avant le lever du Soleil (l'occasion de saluer la resplendissante Vénus plus au sud). Le croissant du VENDREDI 4 est à admirer au contraire au crépuscule, une heure après la fin du jour et nous réserve une surprise. Regardez-le bien: il se présente sous la forme d'un SOURIRE et non, comme souvent, sous celle d'une parenthèse. Si cet aspect est courant sous les tropiques il est plutôt exceptionnel sous nos latitudes moyennes. Un croissant lunaire a deux faces: le limbe et le terminateur. Le terminateur est le grand cercle de la Lune marquant la division entre la partie éclairée et la partie obscure. Il est vu sur Terre sous la forme d'une demi-ellipse. Le limbe est le demi-cercle représentant le bord lunaire: il est tourné vers le Soleil, lequel se situe à droite pour un croissant du soir et à gauche pour un croissant du matin. Or, magie, le soir du 4 février le Soleil se trouvera presque à la verticale de la Lune ce qui donnera à cette dernière l'aspect d'un sourire de "smiley". Techniquement la direction Lune-Soleil est en gros celle de l'écliptique et le croissant lui est toujours perpendiculaire.

Le soir des DIMANCHE 6 et LUNDI 7 FÉVRIER le croissant de Lune aura pris un peu d'épaisseur et, toujours nimbé de la féérique lumière cendrée (la partie de la Lune où les sélénites profitent d'un globe terrestre au contraire bien rempli), passera à côté de la planète JUPITER, cet astre très brillant que l'on découvre le soir vers le sud-ouest. Attention profitez de ce spectacle car la planète va quitter peu à peu notre ciel. Ce mois marque la fin de sa bonne période d'observation et il est temps de sortir une dernière fois les instruments pour admirer le ballet incessant et toujours neuf de ses quatre satellites.

Je vous invite encore à admirer la Lune et son environnement la nuit des VENDREDI 11 et SAMEDI 12 car le Premier Quartier va passer à côté des deux splendides amas d'étoiles des PLÉIADES et des HYADES. Le spectacle est particulièrement attrayant à travers des jumelles (montées sur un trépied, c'est mieux; et l'observatrice assise sur une chaise, encore mieux) car cette partie du ciel est riche d'étoiles que le disque de la Lune peut frôler ou cacher.

Après la Pleine Lune du vendredi 18, c'est au tour de SATURNE de recevoir la visite d'une Lune rondelette. Le passage de la Lune dans cette région est à suivre les nuits du DIMANCHE 20 et LUNDI 21. Dimanche soir elle se lève un peu avant Saturne puis SPICA de la Vierge, étoile dont elle sera tout proche le lundi soir et que je trouve particulièrement belle à voir avec sa couleur blanc bleuté (elle est de magnitude 1, légèrement moins brillante que Saturne). La venue de la Lune dans la Vierge est l'occasion de repérer la planète Saturne pour ceux ou celles qui n'auraient pas réussi à le faire. C'est l'occasion aussi de se mettre à observer la planète aux anneaux, laquelle brille au firmament en deuxième partie de nuit. L'inclinaison des anneaux de l'ordre d'une dizaine de degrés permet de les observer dans de bonnes conditions à travers un petit instrument grossissant quelques dizaines de fois. On peut encore distinguer un ou plusieurs satellites comme Titan (le plus brillant), Rhéa, Téthys. Mais ils sont bien moins visibles que ceux de Jupiter. Enfin pendant que nous sommes dans ce secteur du ciel profitons-en pour réviser la constellation du CORBEAU, que j'ai évoquée le mois dernier. Elle est certes assez peu spectaculaire, mais le petit quadrilatère d'étoiles d'éclats voisins qu'elle dessine attire l'œil, d'autant qu'il reste visible dans un ciel périurbain. La constellation se trouve à droite de Saturne et Spica à son lever puis en dessous du duo en fin de nuit.

Les planètes MERCURE et MARS ne sont pas visibles dans le ciel puisqu'elles passent en conjonction supérieure avec le Soleil, c'est-à-dire derrière le Soleil: le 4 février pour Mars et le 25 pour Mercure. Mais on pourra les suivre dans le champ du coronographe LASCO C3 de la sonde spatiale SOHO, laquelle permet d'observer l'environnement du Soleil (avec des éruptions et des éjections de matière) et les astres qui passent dans le voisinage. Le dimanche 20 en particulier les deux planètes seront alignées avec le Soleil. Je vous rappelle le lien vers les images du Soleil dans différents domaines de lumière
http://soho.nascom.nasa.gov/data/realtime-images.html
et vers celles du coronographe
http://soho.nascom.nasa.gov/data/realtime/c3/512/
En général le site d'astronomie amateur spaceweather.com signale un événement comme le passage d'une planète dans le champ de SOHO avec une image indiquant les objets visibles. Qu'il pleuve ou qu'il vente nous pourrons donc assister à la conjonction de Mars et Mercure en suivant les indications de ce site (que vous gagnerez d'ailleurs à consulter régulièrement)
http://www.spaceweather.com/

La Voie Lactée est sans conteste l'un des traits les plus marquants du ciel et on sait qu'en été elle le traverse de la constellation du Sagittaire à celle de Persée. Bien qu'elle soit moins grandiose, la Voie Lactée d'hiver mérite un petit détour, ne serait-ce que pour visualiser la tranche de notre Galaxie (tout de même un monde de centaines de milliards d'étoiles!) et pour y découvrir, si possible en vous aidant de jumelles, des regroupements d'étoiles variés, plus nombreux sur ce chemin céleste qu'en dehors (par exemple, vous pouvez le vérifier, la région de la Grande Ourse est plus pauvre en amas d'étoiles). Sous nos latitudes moyennes la Voie Lactée d'hiver part de la gauche du GRAND CHIEN avec son étoile Sirius, la plus brillante du ciel, et ce coin de ciel est particulièrement riche. Elle monte entre ORION et le PETIT CHIEN (dont l'étoile principale est Procyon, bien visible mais parfois difficile à identifier à cause de l'absence d'astérismes voisins reconnaissables). Elle passe entre les GÉMEAUX et le TAUREAU pour aller traverser la constellation du COCHER avec sa brillante Capella (celle qui fait pendant à Arcturus) et rejoindre la Voie Lactée d'été dans PERSÉE puis CASSIOPÉE. Vous pouvez dans cette visite vous aider de cartes guides, comme celles de Guillaume Cannat (sur lesquelles est précisément dessinée la Voie Lactée)
http://www.leguideduciel.com/ephemerides/cartesduciel.php
Et bravo à vous si vous avez suivi le trajet sans vous perdre en chemin!

Une grande majorité de personnes l'ignorent mais la Station spatiale internationale fait le tour du globe terrestre en quelque 90 minutes avec des astronautes à bord. Cet engin artificiel se voit à l'œil nu quand il vient à passer dans le ciel de l'observateur et qu'il est convenablement éclairé par le Soleil. La station est observable au mois de février: d'abord le matin (oui, je sais, cela ne convient pas à tout le monde!) et le soir à partir du samedi 19. Je vous rappelle que vous pouvez consulter les horaires de passage sur le site heavens-above
http://www.heavens-above.com/
sur lequel je vous conseille de vous inscrire afin d'y enregistrer les différents lieux d'observation qui vous intéressent. Un mode d'emploi est français est fourni par Guillaume Cannat
http://www.leguideduciel.net/on2011/on2011-im3.php
L'équipage actuel de la Station est composé de six astronautes, dont une femme,
http://www.nasa.gov/mission_pages/station/expeditions/expedition26/index.html
et il doit recevoir vers la fin du mois la visite de la navette Discovery, dont le lancement a été plusieurs fois reporté.

LE CHIFFRE DU MOIS: 1 atome par mètre cube. C'est le faible degré d'occupation de l'Univers que l'on observerait si on dispersait en vrac tous les atomes dont la matière est constituée. Un atome par mètre cube, c'est ce que les astronomes appellent la densité moyenne de l'Univers: celle que l'on colle comme paramètre dans les modèles d'univers. L'Univers réel est fait de condensations beaucoup plus denses. Par exemple notre Galaxie contient en moyenne dix milliards d'atomes par mètre cube.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

FÉVRIER 2011 AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs vers le sud-ouest: Jupiter
Tous les soirs: le lever de Sirius
Toutes les nuits: la Voie Lactée d'hiver du Grand Chien à Persée
Tous les matins: Vénus toujours magnifique précède le Soleil
Mardi 1er: fin croissant de Lune du matin
Jeudi 3: Nouvelle Lune (et ciel sans Lune autour de cette date)
Du vendredi 4 au mardi 8: le croissant lunaire du soir
Vendredi 4: le croissant de Lune en forme de sourire
Dimanche 6 et lundi 7: la Lune a rendez-vous avec Jupiter
Vendredi 11 et samedi 12: le Premier Quartier près des Pléiades et des Hyades (jumelles)
Vendredi 18: Pleine Lune
Dimanche 20 et lundi 21: La Lune près de Saturne et en conjonction avec Spica
Dimanche 20 et autour de cette date: passage de Mercure et Mars dans le champ LASCO C3 de SOHO
Dimanche 27 et lundi 28: le croissant lunaire du matin



 

 

   

Mes sources d'information