Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel d'août 2014

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet

le double noyau de la comète abordée par la sonde ROSETTA
Le double noyau de la comète
abordée par la sonde ROSETTA

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

La Lune et les planètes empruntent  dans leur déplacement apparent le couloir céleste de l’écliptique. Il n’est donc pas étonnant que des rencontres (ou conjonctions) plus ou moins spectaculaires s’y produisent régulièrement. Ce mois d’août 2014 nous en propose parmi les plus belles de l’année. Voici le programme.

Du VENDREDI 1er AU LUNDI 4 AOÛT 2014 la Lune grossièrement alignée avec SPICA, MARS et SATURNE (de la droite vers la gauche) joue à saute-mouton avec ces trois astres. À regarder sur l’horizon sud-ouest le soir une heure et demie après le coucher du Soleil. Les écarts entre la Lune, les planètes et l’étoile principale de la Vierge ne sont pas étroits mais le bel alignement, qui matérialise en quelque sorte l’écliptique,  et l’évolution de la configuration de soir en soir retiennent l’attention. De plus ce jeu de saute-mouton permet de repérer facilement les objets célestes dont nous parlons depuis plusieurs mois.

Le ballet céleste se poursuit au fil des jours, maintenant sans la Lune. Comme nous l’avons remarqué de semaine en semaine Mars continue à se rapprocher de Saturne en se déplaçant d’ouest en est (de la droite vers la gauche) et va rejoindre la planète aux anneaux à partir du LUNDI 18. Ce soir-là une nouvelle actrice participe à la scène, l’étoile ZUBENELGENUBI de la constellation de la Balance et forme avec Saturne et Mars un bel alignement. Puis de jour en jour le segment de droite du trio se déforme avec grâce au gré du mouvement de Mars de sorte que le soir du LUNDI 25 les trois astres finissent par former un joli triangle équilatéral. C’est également le soir où l’écart entre Saturne et Mars est le plus faible à 3,5 degrés l’une de l’autre. Attention, il est possible qu’une piètre qualité de votre site d’observation ne vous permette pas de voir Zubenelgenubi à l’œil nu. Dans ce cas vous pouvez utiliser des jumelles pour détecter l’étoile. Zuben Elgenubi vient de l’arabe et signifie "la pince sud du Scorpion", constellation voisine à laquelle appartenaient pour les astronomes de l’époque les étoiles de notre Balance actuelle. Et, magie, si vous pointez cette étoile vous vous apercevrez que c’est en fait une ÉTOILE DOUBLE, servie sur un plateau pour la circonstance. Le MERCREDI 20 le spectacle sera magnifique aux jumelles puisque Mars sera au plus près de Zubenelgenubi. L’étoile brillante et rouge située sur la gauche de Saturne est ANTARÈS l’étoile principale du Scorpion, la "rivale de Mars".

Le trio Mars, Saturne et Zubenelgenubi n’a pas fini son jeu de scène. Il est rejoint le DIMANCHE 31 par un beau croissant de Lune pour un spectacle particulièrement remarquable car la planète SATURNE va se trouver juste au-dessus de notre satellite criblé de cratères. Je vous engage vivement à observer le rapprochement à travers un petit instrument grossissant quelques dizaines de fois, ce qui vous permettra de voir dans le même champ la planète entourée de ses anneaux et le sol au relief escarpé de la Lune. Saturne, ses anneaux et ses satellites, dont TITAN, près des cratère et montagnes lunaires, ce devrait être magnifique.

Mais c’est le matin du LUNDI 18 qu’a lieu la rencontre de l’année, celle qui se produit entre VÉNUS ET JUPITER, les deux planètes royales se rapprochant à moins de 0,2 degré l’une de l’autre. En fait Jupiter, passée derrière le Soleil le mois dernier, fait sa réapparition dans le ciel du matin en s’éloignant de la position apparente du Soleil. Vénus au contraire s’en approche et il est curieux de voir les deux vagabondes se croiser. Suivez le trajet du MARDI 12 AU VENDREDI 22 sur l’horizon est-nord-est une bonne heure avant le lever du Soleil (ce qui nous met vers 6 heures à Montpellier). Au début Jupiter est en dessous de Vénus, puis elles se croisent le lundi 18, Jupiter se retrouvant ensuite au-dessus de Vénus. Celle-ci est six fois plus brillante que Jupiter et le contraste de luminosité est savoureux. Dis-moi quelle est la plus belle. La scène finale est pour le SAMEDI 23 ET LE DIMANCHE 24 lorsque le croissant lunaire d’une minceur remarquable avant la Nouvelle Lune du lundi 25 vient saluer les deux belles.

Et les Perséides, ces célèbres étoiles filantes du mois d’août ? Le maximum d’activité de l’essaim tant attendu est bien prévu pour la nuit du mardi 12 au mercredi 13, mais hélas celui-ci se produit juste après la PLEINE LUNE DU DIMANCHE 10, de sorte que la Lune noiera le ciel de sa lumière et laissera peu de chance aux traînées lumineuses de se manifester. On peut au mieux espérer voir quelques traces particulièrement lumineuses, en regardant plutôt vers le nord. Il nous reste à admirer le lever de la Lune le dimanche 10 d’autant qu’il s’agit de la PLUS GROSSE PLEINE LUNE de l’année car elle se produit au moment où notre satellite est le plus proche de la Terre (on dit qu’elle passe au périgée). On peut ici espérer un spectacle haut en couleurs avec une profusion de teintes orange ou rouges produites par le filtre des basses couches de l’atmosphère, facilement remplies des brumes de chaleur de l’été.

Il est devenu d’usage, et c’est une heureuse initiative, d’organiser au mois d’août des NUITS DES ÉTOILES destinées à faire partager le ciel aux citoyens et citoyennes que nous sommes. À l’origine prévues pour coïncider avec les Perséides, elles couvrent maintenant  une fin de semaine choisie en général pour que la présence de la Lune ne gêne pas les observations. Cette année 2014 elles auront lieu les 1er, 2 et 3 août et auront pour thème "comètes et origines". Vous pouvez trouver les sites participant à ces nuits sur la page que l’Association française d’astronomie (AFA) consacre à l’événement
http://www.afanet.fr/nuits/

Le thème des comètes a été choisi en lien avec la formidable expérience spatiale ROSETTA de l’Agence spatiale européenne (ESA) qui a pour mission d’envoyer une sonde spatiale autour d’une comète (il s’agit de la comète Churyumov-Gerasimenko) et d’y larguer un module. L’expérience se déroule dans d’excellentes conditions et les images déjà obtenues du double noyau de la comète en rotation sont époustouflantes. Pour se tenir au courant de cet extraordinaire aventure, une seule adresse : le blog "Autour du ciel" de Guillaume Cannat,  sur le journal "Le Monde"
http://autourduciel.blog.lemonde.fr/
que je vous suggère fortement de mettre en bonne place dans vos favoris, ou même encore mieux comme l’une de vos pages d’accueil. Rosetta doit se placer en orbite autour de sa comète au cours de ce mois-ci en tournant à la faible vitesse d’environ 10 kilomètres par heure à une altitude de 25 kilomètres. La petitesse de la vitesse orbitale provient de la petitesse de la force d’attraction de la comète.

Puisque nous en sommes dans les expériences spatiales, je vous rappelle que la STATION SPATIALE INTERNATIONALE (ISS) continue à tourner autour de la Terre (à une vitesse de 7,7 kilomètres par seconde) avec actuellement six astronautes à bord. Bien qu’à mon avis l’utilité de ce vaisseau habité soit discutable, vu son coût, la vision de son passage majestueux dans le ciel, à la seconde et à la position prévues, reste spectaculaire et émouvante. Les horaires de passage de la station se trouvent sur le site heavens-above
http://www.heavens-above.com/
sur lequel vous pouvez vous inscrire (gratuitement) afin d’enregistrer vos sites d’observation préférés. Au mois d’août, jusqu’au 24, il y a de magnifiques passages. La consultation des tableaux donnant notamment l’éclat de la station vous permettra de réviser le concept de magnitude, en constatant que plus la magnitude est petite algébriquement parlant, plus l’éclat est fort. Ainsi une magnitude de -3,2 correspond-elle à un éclat bien supérieur à celui d’une magnitude de -0,4.

On ne sait réellement que depuis Galilée que la Voie Lactée, cette traînée lumineuse qui traverse le ciel d’été, est formée d’étoiles trop nombreuses et serrées les unes contre les autres le long de la ligne de visée pour que notre œil puisse les séparer. Et ce n’est que depuis 1924 que l’on sait que notre Voie Lactée est une GALAXIE parmi des milliards d’autres (appelées à l’époque des univers-îles). La contemplation de la Voie Lactée nous plonge dans le mystère, pour toujours indéchiffrable, de l’existence de l’espèce humaine car il nous confronte à un univers tellement démesuré qu’il dépasse toute conception de l’esprit humain. Il paraît difficile en effet de soutenir qu’un monde constitué de milliers de milliards de galaxies, chacune contenant des dizaines de milliards d’étoiles et de planètes que nous ne connaîtrons jamais individuellement, a été fait pour nous accueillir. Mais foin des angoisses métaphysiques et profitons des merveilles visuelles que nous offre la Voie Lactée à travers des jumelles. Suivons-la depuis le Scorpion au sud jusqu’à Cassiopée et Persée du côté nord en passant par l’Aigle et le Cygne (en traversant le grand Triangle d’Été formé par Véga, Deneb et Altaïr). La profusion de volutes, amas d’étoiles, régions sombres, astérismes d’étoiles, est phénoménale. J’admire en consentant à ne pas comprendre (!)

LE CHIFFRE DU MOIS : 1,3. C’est la valeur du fameux paramètre Omega, rapport de la densité actuelle de l’Univers à la densité dite critique. Le chiffre est tiré du modèle fini de Friedmann et correspond à la réalité compte tenu de l’imprécision notable des mesures concernant l’Univers. Les nombres donnés par les cosmologistes officiels ne valent rien et ne vaudront rien tant qu’ils persisteront à inclure dans leurs modèles les ectoplasmes de la matière noire et de l’énergie noire. 1,3 n’est pas violemment différent de 1 mais reste supérieur à 1 comme il se doit dans un modèle d’univers fini honnête.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

AOÛT 2014 AU JOUR LE JOUR
Tous les matins : Vénus reste visible sur l’horizon est-nord-est grâce à son éclat incomparable ; Jupiter fait son retour dans le ciel dès le 8
Tous les soirs : sur l’horizon sud-ouest, le ballet de Mars et Saturne parmi les étoiles
Toutes les nuits : la Voie Lactée du Scorpion-Sagittaire à Persée
Jusqu’au dimanche 17 : Mercure traverse le champ LASCO C3 de la sonde SOHO
Vendredi 1er, samedi 2 et dimanche 3 : Nuits des étoiles
Du vendredi 1er  au lundi 4 : la Lune alignée avec Spica, Mars et Saturne passe de l’un à l’autre de ces astres
Dimanche 10 : la plus grosse Pleine Lune de l’année
Nuit du mardi 12 au mercredi 13 : maximum de l’essaim des Perséides, hélas dans un ciel baigné de l’éclat lunaire
Du mardi 12 au vendredi 22 : Vénus et Jupiter se croisent dans le ciel du matin
Lundi 18 au matin : la rencontre de l’année entre Vénus et Jupiter au-dessus de l’horizon est-nord-est
Lundi 18 au soir : Mars s’aligne avec Saturne et Zubenelgenubi
Du lundi 18 au lundi 25 : jeu de scène entre Mars, Saturne et Zubenelgenubi
Du mardi 19 au dimanche 24 : le croissant lunaire du matin et sa lumière cendrée
Lundi 25 : Nouvelle Lune et nuits noires autour de cette date
Du jeudi 28 au dimanche 31 : le croissant lunaire du soir
Vendredi 29 : la Lune passe à 2° au nord de Spica
Dimanche 31 : la Lune frôle Saturne, magnifique spectacle à voir dans un instrument


   

Mes sources d'information