Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel d'août 2015

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février< | mars | avril | mai | juin | juillet

éclipse de Soleil 2015
Pluton

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

La chance nous tombera-t-elle du ciel ? C’est le mois des étoiles filantes d’été, les PERSÉIDES, exceptionnellement bien placées en ce mois d’AOÛT 2015.

Toutes les années autour de la même date du 12 août la Terre dans sa course autour du Soleil traverse la zone des poussières abandonnées par la comète Swift-Tuttle sur sa propre orbite. Lorsqu’elles rencontrent la haute atmosphère (entre 60 et 110 kilomètres d’altitude) les particules sont portées à très haute température et ionisent les molécules et atomes de l’air environnant, lesquels libèrent l’énergie qui leur a été ainsi fournie en émettant brièvement cette traînée lumineuse que nous appelons étoile filante. Les particules de poussières sont minuscules, généralement de la taille d’un grain de sable, mais peuvent atteindre exceptionnellement quelques centimètres. Leur vitesse d’entrée dans l’atmosphère est l’addition algébrique de la vitesse de la Terre, soit 30 kilomètres par seconde, et de celle de la traînée poussiéreuse cométaire. Les filantes d’août percutent l’atmosphère à 59 km/s, ce qui indique que la collision est frontale (29 s’ajoutent à 30). Les flèches lumineuses sont parallèles dans l’espace puisqu’elles matérialisent la vitesse des poussières mais par effet de perspective  elles semblent venir d’un même point du ciel que l’on appelle "radiant" (comme semblent converger au loin les deux rails d’une voie ferrée). Ici les filantes paraissent rayonner de la constellation de Persée, non loin de celle bien connue du W de Cassiopée, et prennent le nom de PERSÉIDES.


Selon les prévisions des astronomes, le cru 2015 ne devrait pas être si exceptionnel en quantité de météores, mais la pluie attendue a l’énorme avantage de se produire dans un ciel dégagé de l’éclat lunaire, la Nouvelle Lune se produisant le lendemain. Rendez-vous donc dans la NUIT DU MERCREDI 12 AU JEUDI 13 AOÛT, plutôt face au nord-est vers Cassiopée et Persée, mais les traces peuvent se montrer loin autour de cette région. L’instrument idéal d’observation est la chaise longue, autrement gare au torticolis, et l’œil nu est impératif, des jumelles offrant un champ de vue trop étroit. Le spectacle attendu mérite indéniablement qu’on se déplace vers un lieu offrant un ciel noir et dégagé dans toutes les directions. J’ajoute enfin que si le maximum d’activité est prévu pour la nuit du 12 au 13, il est toujours possible d’apercevoir des étoiles filantes avant ou après cette date. Astronomiquement parlant les premières Perséides apparaissent dès la mi-juillet. Bonne chance pour cueillir au vol d’éblouissants mais toujours facétieux bolides !

La nuit du maximum de l’essaim des Perséides est distincte de la "nuit des étoiles" organisée par les astronomes amateurs et les médias. Cette année 2015 les NUITS DES ÉTOILES ont lieu du VENDREDI 7 AU DIMANCHE 9 et seront marquées par diverses manifestations avec observations gratuites et autres animations. A vous de voir ce qui est programmé dans votre région.
Comme chaque mois la Lune fait le tour du ciel le long de l’écliptique et nous guide à travers les étoiles. Le SAMEDI 8 au matin vers l’est, environ deux heures avant le lever du Soleil (ce qui nous met vers 4h40 à Montpellier), le beau croissant aborde la constellation du TAUREAU et forme un grand triangle avec l’amas des Pléiades et celui des Hyades, en forme de V majuscule. Le DIMANCHE 9 AOÛT la Lune atteint la rouge ALDÉBARAN et les jours suivants la lumière cendrée luira magnifiquement, toujours aussi féérique dans sa sombre clarté.

Après la Nouvelle Lune du vendredi 14 le jeune croissant de Lune se fait admirer le soir dès le DIMANCHE 16 et se retrouve le MERCREDI 19 au-dessus de SPICA, suffisamment brillante pour être repérée dans la lumière crépusculaire sur l’horizon ouest-sud-ouest. Ce rendez-vous est l’occasion de faire nos adieux à la constellation printanière de la Vierge, qui se couche maintenant bien trop tôt à nos latitudes pour être visible le soir. Le SAMEDI 22 AOÛT au soir sur l’horizon sud –ouest, le Premier Quartier passe près de SATURNE. La planète aux anneaux magiques est toujours basse sur l’horizon et il faudra guetter des nuits où l’atmosphère est stable pour admirer une dernière fois ce joyau du ciel.

Que devient VÉNUS ? Nous avons suivi sa magnifique conjonction avec Jupiter fin juin suivie de la séparation des deux astres au mois de juillet. Comme annoncé Vénus poursuit sa course autour du Soleil pour passer devant lui le 15 août en s’approchant en même temps au plus près de la Terre (à son périgée), à tout de même 43 millions de kilomètres, et devenir Étoile du matin. Dès le LUNDI 24 on guetter son retour à l’est, disons une demi-heure avant le lever du Soleil. En s’aidant de jumelles et à condition que l’horizon soit bien dégagé dans la direction voulue, le repérage devrait être possible. L’idéal est de tenter de voir le mince croissant vénusien. Je parle de croissant, car, sortant de sa position de Nouvelle Vénus, la planète se présente sous cette forme. On peut mener l’observation  à l’aide de bonnes jumelles ou d’un petit instrument mais un simple appareil photo numérique fixé sur un pied et "zoomé" au maximum peut aussi révéler cette phase d’une beauté surprenante. Il faut saisir l’occasion d’admirer cette merveille du ciel. Comme je l’expliquais le mois dernier la raison pour laquelle le mince croissant peut rester d’une forte luminosité, avec ici une magnitude proche de -4, réside en ce que le diamètre apparent du disque planétaire augmente, Vénus se rapprochant de la Terre. Autrement dit la faiblesse de la fraction relative éclairée est compensée par l’ampleur de la taille du diamètre apparent.

Ayant sorti la chaise longue pour les filantes, n’oublions pas d’en profiter pour admirer encore la VOIE LACTÉE, l’attraction définitive des mois d’été. Balayer ce ruban céleste à travers des jumelles vous fera découvrir une foultitude de regroupements d’étoiles, de nébuleuses, de nuages obscurs et de volutes sinueuses. Si on y réfléchit, puisque cette Voie Lactée dessine notre propre Galaxie, ce chemin nous conduit aux portes de l’Univers
http://www.lacosmo.com/voielactee.html

Nous pourrons profiter en ce mois d’août, le soir jusqu’au 22, de beaux passages de la Station spatiale internationale, qui abrite comme toujours un équipage d’astronautes (les pauvres reclus), actuellement au nombre de six, constituant l’expédition 44.
http://www.nasa.gov/mission_pages/station/expeditions/expedition44/index.html
Si on peut tomber par hasard sur cette éclatante étoile artificielle en levant les yeux vers le ciel, la consultation des horaires de passage s’impose pour éviter de manquer le rendez-vous et vous permettre de briller vous-même auprès de vos copains-copines. Le site
http://www.heavens-above.com/
vous indique ces horaires pour un lieu donné, ainsi que le trajet parcouru dans le ciel.

Enfin pour compléter ce bulletin, n’oubliez pas de consulter régulièrement le blog du Monde de notre astronome amateur professionnel Guillaume Cannat à l’adresse "autourduciel.blog.lemonde.fr" : un site à mettre en page d’accueil.

LE CHIFFRE DU MOIS : 32. Pluton, la dernière "planète" du système solaire, récemment survolée par la sonde New Horizons, est située à 32 fois la distance du Soleil, soit en gros 5 milliards de kilomètres. La lumière parcourt cette distance en 4 heures. A l’échelle de l’Univers, dans lequel les distances entre galaxies se comptent en millions d’années de lumière la distance de Pluton n’est rien. D’un point de vue métaphysique il m’est insupportable de penser qu’il existe dans l’Univers des milliards de milliards de tels coins perdus que nous ne pourrons jamais connaître.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian
qui vous annonce une merveilleuse surprise pour le mois prochain

AOÛT 2015 AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs : Arcturus à l’ouest ; le Triangle d’Été formé de Déneb,Véga et Altaïr au zénith
Dimanche 2 : Saturne achève sa boucle de rétrogradation dans la Balance et repart vers l’est
Vendredi 7 : Dernier Quartier de Lune
Du vendredi 7 au dimanche 9 : les Nuits des étoiles organisées partout en France
Du samedi 8 au jeudi 13 : le croissant de Lune du matin à l’est et sa lumière cendrée
Samedi 8 : le matin à l’est la Lune aborde le Taureau
Dimanche 9 : au matin, Aldébaran près du limbe obscur de la Lune
Mardi 11 : le Soleil entre dans la constellation du Lion
Nuit du mercredi 12 au jeudi 13 : maximum de l’essaim d’étoiles filantes des Perséides
Du jeudi 13 au mardi 18 : Vénus traverse le champ LASCO C3 de la sonde SOHO
Vendredi 14 : Nouvelle Lune et nuits noires autour de cette date
Samedi 15 : Vénus en conjonction inférieure et à son périgée
Du dimanche 16 au jeudi 20 : le croissant lunaire du soir
Mercredi 19 : Spica en dessous de la Lune
Samedi 22 : le Premier Quartier près de Saturne ; de 23h08 à 23h55 belle occultation d’une étoile de la Balance par la Lune à suivre aux jumelles ou dans un petit instrument
Lundi 24 : le retour de Vénus le matin à l’est, observable sous forme d’un mince croissant
Samedi 29 : Pleine Lune

   

Mes sources d'information