Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel d'août 2016

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2016 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet

noctiluques
Nuages noctiluques en Suède

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

AOÛT 2016. On est plus facilement dehors en cette saison. N’hésitez pas à vous éloigner des lumières urbaines et éventuellement rejoindre des soirées d’observation publiques pour profiter des étoiles ! De plus, les nuits rallongent et prennent plus d’une heure sur le mois.

D’abord une précision concernant les NUITS DES ÉTOILES que l’on peut qualifier "d’officielles" dans la mesure où elles sont organisées à l’échelle du pays. Vous trouverez les lieux d’accueil sur le site de l’AFA (Association française d’astronomie) qui leur est consacré
https://www.afastronomie.fr/les-nuits-des-etoiles
Vous pouvez vous renseigner aussi localement sur les manifestations prévues dans votre voisinage. Ces nocturnes ont lieu cette année les VENDREDI 5, SAMEDI 6 ET DIMANCHE 7 AOÛT. Le thème médiatiquement porteur retenu est "au fil de l’eau : à la recherche de la vie". Incidemment la science ne connait rien de rien sur la question (elle ne sait pas par exemple d’où vient l’eau sur Terre) mais cette situation ne doit pas vous empêcher d’aller voir les étoiles. Profitez de ces soirées publiques : il est grand temps d’observer Saturne et Mars avant leur départ du ciel tandis que Jupiter se couche de plus en plus tôt.

Les traditionnelles ÉTOILES FILANTES du mois d’août nous attendent à une autre date, certes voisine mais fixée pour sa part par le rythme impersonnel des planètes. Les Perséides, c’est leur nom,  apparaissent lorsque la Terre rencontre sur son orbite annuelle autour du Soleil la trainée des poussières abandonnées dans l’espace par la comète Swift-Tuttle. Cette rencontre a toujours lieu autour du 12 août et cette année elle se produira le vendredi 12 dans la journée pour les observateurs européens (en d’autres points du globe terrestre, ce sera la nuit). La Terre fonce dans l’espace à raison de 30 kilomètres par seconde et les débris de la comète ont la même vitesse mais dans l’autre sens. La collision est frontale et les poussières entrent dans l’atmosphère à une vitesse de l’ordre de 60km/s. Heurtées par un débris de comète minuscule, de la taille d’un grain de sable ou d’un tout petit caillou, à une altitude de l’ordre de la centaine de kilomètres, les particules de l’atmosphère sont vaporisées et ionisées sous l’effet de la chaleur produite par le choc et créent ce phénomène lumineux que nous appelons étoile filante.

Le spectacle des étoiles filantes est toujours un vrai bonheur. Même si les spécialistes n’attendent pas une activité exceptionnelle cette année, nous pouvons compter sur quelques trainées d’autant plus magiques qu’elles sont le pur produit de la chance, une chance qu’elles portent avec elles (!) De plus cette année la Lune se couche en milieu de nuit et aura donc la discrétion de nous laisser des heures de ciel noir. Pour les observer, il est bon de choisir un endroit à l’horizon dégagé, le plus loin possible des lumières citadines et de s’équiper d’une chaise longue et de couvertures. Les soirées les plus favorables sont à priori celles du JEUDI 11 et du VENDREDI 12 mais il faut savoir que les Perséides s’étalent sur plusieurs nuits et que les premières se manifestent dès la fin juillet. Ces filantes semblent provenir de la constellation de Persée, sur l’horizon nord-est, et c’est plutôt dans cette direction qu’il semble bon de tourner son regard, mais les facétieuses flèches savent très bien voler dans d’autres coins du ciel.

J’espère maintenant que la période estivale sera propice à un dépaysement qui vous conduise sous des cieux libres de pollution lumineuse trop accusée et vous fasse (re)découvrir la VOIE LACTÉE, cet immense ruban lumineux qui traverse le ciel et dont la science a peu à peu découvert la signification. C’est d’abord grâce à la lunette astronomique de Galilée que dans les années 1610 on a vu que la Voie Lactée est formée d’étoiles tellement proches les unes des autres en position apparente que notre œil ne peut pas les distinguer individuellement. En 1924 l’humanité a appris aussi que notre Voie Lactée est une galaxie d’étoiles parmi d’autres, ayant la forme d’un immense disque aplati. Situés que nous sommes à l’intérieur de cette galette géante la vision que nous en avons dépend de la ligne de visée choisie. Si nous la regardons par la tranche, nous voyons beaucoup d’étoiles dans le champ de vision au point de les confondre dans un ruban diffus.
En août la Voie Lactée démarre au sud dans les constellations  du Sagittaire et du Scorpion et s’élance vers l’Aigle et le Cygne pour aboutir près de Cassiopée. Suivez ce chemin aux jumelles et vous y découvrirez une abondance de configurations stellaires de toutes sortes, de volutes et tourbillons de poussières stellaires. Et si vous voulez ménager votre cou, allongez-vous dans une chaise longue ou au sol. Et en y réfléchissant, la Voie Lactée nous met aux portes de l’Univers, comme je l’explique dans ma page
http://www.lacosmo.com/voielactee.html

Le petit jeu du mois sera de surveiller le déplacement de MARS parmi les étoiles du Scorpion, un mouvement qui traduit la course de la planète autour du Soleil. Vous savez retrouver cet astre très brillant de couleur orangée au sud-sud-ouest et repérer sur sa gauche l’étoile ANTARÈS dont le nom "Anti-Arès" désigne celle qui rivalise avec Arès, le nom grec de Mars. Au cours du mois vous observerez que Mars, en se déplaçant de l’ouest vers l’est (de la droite vers la gauche), se rapproche d’Antarès. Dans les soirées du MARDI 23 ET MERCREDI 24 la planète se situe juste au-dessus de sa rivale, les deux astres s’alignant de plus avec SATURNE pour former un splendide trio rectiligne. Sur leur droite, dessinant  un bel arc de cercle, brillent les pinces du Scorpion. Le déplacement de Mars illustre la rotation des planètes autour du Soleil dans le sens inverse des aiguilles d’une montre, dit sens "direct", si on regarde en pensée le système solaire par le côté nord.

Au chapitre des rendez-vous mensuels que la Lune prend avec les astres situés sur l’écliptique, notons le VENDREDI 5 et le SAMEDI 6 le soir au crépuscule le saut d’un mince croissant lunaire de la droite à la gauche de Jupiter ; le LUNDI 8 à l’ouest-sud-ouest la venue d’un beau quartier au-dessus de la merveilleuse SPICA de la constellation de la Vierge, laquelle en profite pour nous saluer avant de quitter le ciel pour nous revoir au printemps prochain ;  le JEUDI 11 et le VENDREDI 12 (les soirs des étoiles filantes) le passage du Premier Quartier près de Mars et Saturne au-dessus de la constellation du Scorpion.

Je vous signale enfin de magnifiques passages de l’ISS  (la Station spatiale internationale) en soirée jusqu’au 15 août. Le mode d’emploi est toujours le même : il faut se connecter sur le site
http://www.heavens-above.com/
et consulter les horaires de passage en se souvenant que les passages les plus brillants correspondent à une magnitude plus négative (-3 est plus brillant que -1). Les six personnes à bord, dont une femme, Kate Rubins, constituent l’équipage n°48
https://www.nasa.gov/mission_pages/station/expeditions/expedition48/index.html
Une sortie en duo dans l’espace de Kate avec un autre astronaute, Jeff Williams, est prévue pour la mi-août : qui oserait dire qu’on s’ennuie dans l’espace ?

Enfin de enfin, voici une nouvelle qui peut en intéresser certains, et qu’il est temps d’annoncer. Le 1er SEPTEMBRE 2016 se produit une ÉCLIPSE ANNULAIRE DE SOLEIL qui sera parfaitement visible sur l’île de La Réunion. Ceux qui pourront y assister ont une chance folle. Si, si.

LE CHIFFRE DU MOIS : 1920. Le Grand Débat de 1920 est le nom d’une controverse animée et fructueuse entre astronomes. Il s’agissait de savoir si la nébuleuse d’Andromède était située à l’intérieur ou à l’extérieur de la Voie Lactée. On discute, on mesure, on conclut.  Le verdict tombe en 1924. L’humanité apprend que la nébuleuse d’Andromède est située à 2 ou 3 millions d’années de lumière et représente en réalité une galaxie semblable à la Voie Lactée. Nous savons maintenant que le monde est constitué de plusieurs milliers de milliards de galaxies. Mais 1920 est loin. Aujourd’hui les astronomes ne mènent plus de débat et préfèrent nous refourguer sans vergogne ce canular selon lequel les galaxies ne représenteraient que 5% de toute la masse du monde.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian Magnan

AOÛT 2016 AU JOUR LE JOUR
Toutes les nuits : la Voie Lactée (si votre ciel est assez noir !)
Le soir au sud-sud-ouest : de nuit en nuit Mars se rapproche d’Antarès
Mardi 2 : Nouvelle Lune et nuits noires autour de cette date
Du jeudi 4 au lundi 8 : le croissant lunaire du soir
Jeudi 4 : à l’ouest-nord-ouest le mince croissant lunaire côtoie Vénus et Mercure une demi-heure après le départ du Soleil (jumelles et ciel pur)
Vendredi 5 et samedi 6 : à l’ouest, une heure après le coucher du Soleil, le croissant lunaire passe de droite à gauche de Jupiter
Lundi 8 : à l’ouest-sud-ouest, le croissant de Lune au-dessus de la belle Spica de la Vierge
Jeudi 11 et vendredi 12 : la Lune passe à côté de Mars et Saturne
Du jeudi 11 au samedi 13 : les étoiles filantes de l’essaim des Perséides
Jeudi 18 : Pleine Lune
Mardi 23 et mercredi 24 : le soir au sud-sud-ouest, alignement de Saturne, Mars et Antarès
Du vendredi 26 au mardi 30 : le croissant lunaire du matin
Samedi 27 : au sud-sud-ouest, une demi-heure après le coucher du Soleil, Vénus et Jupiter serrées l’une contre l’autre (observation délicate)
Mercredi 31 : pour les aficionados des cadrans solaires, l’équation du temps est nulle
Jeudi 1er septembre : éclipse annulaire de Soleil visible à La Réunion, un événement exceptionnel



   

Mes sources d'information