Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel d'octobre 2015

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février< | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre

éclipse de Lune
Éclipse totale de Lune

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Au programme de ce mois d’OCTOBRE 2015 voici une farandole de planètes et d’étoiles le matin à l’est. Ce bulletin est là pour  vous aider à reconnaitre qui est qui dans les figures de cette danse.

Les premiers personnages sont en place dès l’aube du JEUDI 1er OCTOBRE, disons une heure et demie avant le lever du Soleil (ce qui nous met vers 6h1/4 à Montpellier). Vous ne pouvez pas manquer l’éblouissante VÉNUS à l’éclat incroyable. L’autre planète très brillante située plus bas sur la gauche est JUPITER. Entre les deux s’alignent grossièrement MARS (à droite de Jupiter, reconnaissable à sa couleur rougeâtre) et RÉGULUS (l’étoile principale de la constellation du LION). Encore un peu éloignées les unes des autres, les trois planètes vont se croiser dans les jours à venir, produisant de jolis rapprochements. En même temps que les astres qu’elle abrite, admirez la fière figure du Lion posée sur l’horizon est. Profitons-en car c’est l’une des rares constellations dessinant assez clairement l’animal qu’elle est censée représenter. La crinière est évoquée par un point d’interrogation inversé gauche-droite tandis que des étoiles assez brillantes marquent le corps du félin avec RÉGULUS en tête (étoile royale pour les Anciens comme son nom l’indique) et DENEBOLA à l’arrière (qui constituera avec Spica, Arcturus et Cor Carolis le Losange de printemps à venir).

Du JEUDI 8 au SAMEDI 10 un magnifique croissant de Lune s’amincissant de jour en jour avant la Nouvelle Lune du 13 nous aide à retrouver le nom des astres en venant leur rendre visite successivement. Le jeudi 8 le croissant est au-dessus du couple formé par Régulus et Vénus, la planète s’étant rapprochée de l’étoile en une semaine. Le vendredi 9, la Lune est passée de l’autre côté de Vénus et file vers Mars et Jupiter. C’est le moment de surveiller au cours de la semaine qui suit le rapprochement spectaculaire entre les deux planètes, qui se conclura le SAMEDI 17 ET LE DIMANCHE 18 par une conjonction les amenant à moins de 0,5 degré l’une de l’autre. Utilisez des jumelles pour mieux profiter du spectacle en admirant Mars plus aisément. Une petite lunette vous permettra en outre de jouir du spectacle des satellites de Jupiter. Que de trésors dans un même champ !

Le DIMANCHE 11 OCTOBRE, une heure avant le lever du Soleil, est le moment idéal pour saluer le retour de MERCURE, car ce matin-là elle sera accompagnée sur sa droite d’un fin croissant lunaire. À ceux qui ne connaissent pas ma planète chouchoute, ce mois d’octobre offre une belle fenêtre d’observation le matin à l’aube. J’aime l’éclat de cet astre, moins insolent que celui de Vénus, mais si délicieux et inattendu dans les lumières du Soleil levant. Je conseille fortement les jumelles pour mieux l’apprécier. Sa magnitude augmente de jour en jour et aura atteint -0,5 le 16, jour de son élongation maximum. Mercure reste visible jusqu’à la fin du mois dans la VIERGE et le termine près de SPICA, l’étoile principale de cette constellation.

Du VENDREDI 23 au JEUDI 29 les trois planètes Vénus, Jupiter et Mars vont jouer une danse compliquée mêlant rapprochements et dépassements. On peut suivre le jeu de matin en matin en fonction de la météo et remarquer par exemple l’alignement approximatif et la configuration symétrique du 23 avec Jupiter an centre ou le rapprochement Jupiter-Vénus du 26 et, le 29, le renversement de la configuration initiale, Vénus se situant entre Mars et Jupiter. Je vous accorde volontiers que de petits schémas seraient plus explicites que mes descriptions alambiquées mais je répondrai que l’on peut tout simplement regarder les astres et suivre ce qui se passe et aussi que de petites cartes très claires sont données sur le blog du Monde de Guillaume Cannat, que je vous invite à consulter régulièrement
http://autourduciel.blog.lemonde.fr/
ainsi que dans son guide "Le ciel à l’œil nu" dont l’édition pour l’année 2016 sera disponible courant octobre.

Pour ceux/celles qui courent après la chance je signale la présence possible d’ÉTOILES FILANTES de l’essaim des Draconides dans la période du mardi 6 au samedi 10 avec un maximum d’activité prévu pour le VENDREDI 9. Le radiant se trouve au nord, dans la tête du Dragon et il faut dire qu’en cette année 2015 les conditions d’observations sont idéales car le ciel n’est pas affecté par l’éclat de la Lune.

Je vous fais part encore de deux événements intéressants. D’abord le MERCREDI 7 OCTOBRE, un magnifique croissant de Lune nimbé de sa lumière cendrée croise dans les parages de la CRÈCHE, mon amas préféré que je contemple volontiers aux jumelles. Ensuite le JEUDI 29 se produit une magnifique OCCULTATION D’ALDÉBARAN, l’étoile principale du Taureau. C’est un vrai bonheur que de voir la Lune s’avancer vers l’étoile, puis l’engloutir (on parle d’immersion) et la laisser réapparaître (c’est l’émersion) comme par magie de l’autre côté. Je trouve particulièrement spectaculaire de voir l’étoile réapparaître du côté non éclairé de la Lune, ce qui sera le cas, car l’émersion se traduit par un véritable flash de lumière au bord de notre satellite dans le noir du ciel. Une petite lunette est l’instrument idéal pour couvrir l’événement mais des jumelles fixées sur un trépied peuvent faire l’affaire. L’horaire est idéal puisque l’immersion se produit vers 22h30 et l’émersion vers 23h40 (l’horaire précis dépend de la position géographique mais pour l’immersion il suffit de regarder la Lune) et que les astres sont à 38° au-dessus de l’horizon. Je vous garantis un beau spectacle.

Enfin après avoir beaucoup parlé ce mois-ci des cieux du matin avec le ballet de Vénus, Jupiter, Mars et Mercure, nous voici revenus le soir avec cette occultation. Et le soir nous pouvons nous régaler de l’arrivée des merveilleuses constellations d’hiver. À nous CAPELLA du Cocher, le TAUREAU, les GÉMEAUX et ORION qui pointe son nez !

Je termine par une mauvaise nouvelle qui me contrarie grave : dans la nuit du samedi 24 au dimanche 25 nous passons à l’heure d’hiver. À 3h il sera 2h. Je dis et redis (que les impatients me pardonnent) que l’heure d’hiver est une aberration, et une aberration inconfortable. Mon argument est que notre vie civile va de 8 à 8 comme le dit une enseigne commerciale (on voit mal les écoles, commerces et bureaux ouvrir à 6 heures) et que par conséquent nous sommes dans les faits décalés de 2 heures par rapport au 6 à 6 solaire. Pour refaire coïncider les deux échelles et minimiser ainsi les dépenses d’énergie, que Ségolène m’entende (!), c’est facile : il suffit de poser par convention qu’à 6 heures au Soleil il sera 8 heures en temps légal. C’est la définition de l’heure d’été. Restons à l’heure d’été toute l’année, voir
http://www.lacosmo.com/heure_d_ete.html

LE CHIFFRE DU MOIS : 3,26. C’est en années de lumière la valeur du parsec, l’unité de distance favorite des astronomes, appropriée avec son multiple le kiloparsec, ou kpc, pour arpenter le monde des étoiles de la Voie Lactée. Son multiple le mégaparsec, ou le million de parsecs, ou Mpc, est pour sa part commode pour mesurer les distances dans l’Univers. En effet le mégaparsec donne en ordre de grandeur les distances mutuelles entre galaxies voisines. Ainsi la galaxie d’Andromède, notre voisine, est située à environ 3/4 de mégaparsec, soit 2,5 millions d’années de lumière. La vitesse d’expansion de l’Univers à la distance de 1Mpc est ce que l’on appelle la constante de Hubble. Elle vaut peut-être 70 km/s.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

OCTOBRE 2015 AU JOUR LE JOUR
Tous les matins : Vénus resplendit à l’est et orne de son diamant la constellation du Lion
Tous les matins à l’est : le ballet de Mars, Jupiter, Vénus et Régulus ; Mercure à partir du mercredi 7
Tous les soirs : le lever de plus en plus tôt des Pléiades et des Hyades
Du mardi 6 au dimanche 11 : le croissant lunaire du matin et sa lumière cendrée
Mercredi 7 : ouverture d’une belle période d’observation de Mercure, à l’aube
Du jeudi 8 au samedi 10 : le croissant de Lune saute d’une nuit sur l’autre par-dessus Vénus , Mars et Jupiter ; Vénus près de Régulus le 9
Vendredi 9 : maximum de l’essaim météoritique des Draconides (à surveiller plutôt vers le nord du 6 au 10)
Dimanche 11 : Mercure accompagné du fin croissant lunaire
Mardi 13 : Nouvelle Lune et nuits noires autour de cette date
Du mercredi 14 au lundi 19 : le croissant lunaire du soir
Vendredi 16 : Mercure à son élongation maximum à 18° à l’ouest du Soleil
Vendredi 16 : le croissant de Lune près de Saturne
Samedi 17 et dimanche 18 : conjonction serrée entre Mars et Jupiter ; toutes les planètes à l’aube sauf Saturne
Du vendredi 23 au jeudi 29 : danse à 3 entre Vénus, Jupiter et Mars
Nuit du samedi 24 au dimanche 25 : @####@ passage à l’heure d’hiver, génératrice de gaspillages d’énergie et de désagréments quotidiens ; dimanche à 3h il sera 2h, c’est la consigne.
Lundi 26 : Vénus à son élongation maximum à 46,4° à l’ouest du Soleil
Mardi 27 : Pleine Lune
Jeudi 29 : occultation d’Aldébaran par la Lune, immersion vers 22h30, émersion vers 23h40 ; l’occasion de faire une "vraie" observation
Vendredi 30 : Mercure près de Spica

   

Mes sources d'information