Page d'accueil du site
de Christian Magnan

Le ciel du mois (par Christian Magnan)
Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

éclipse totale de Soleil depuis la Lune

Le double amas de Persée

Le ciel d'octobre 2017

au jour le jour

le chiffre du mois

archives

version imprimable du mois en cours
pour apposer sur son frigo
  imprimante

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

Le ciel nous montre que l’hiver se prépare. La durée de la nuit augmente de 1h30 entre le début et la fin de ce mois d’OCTOBRE 2017 et les inoubliables constellations hivernales font leur entrée. Allons les retrouver !
Comme les mois précédents la planète VÉNUS en étoile du matin nous souhaite une belle journée au-dessus de l’horizon est une heure et demie avant le lever du Soleil. Mais elle entame un rapprochement apparent régulier du Soleil qui la rendra de moins en moins bien visible dans les semaines à venir jusqu’à sa conjonction supérieure au début de l’année prochaine.

Un RAPPROCHEMENT avec la planète MARS à ne pas manquer a lieu les JEUDI 5 ET VENDREDI 6 à l’aube. Mars est peu brillante mais facilement visible aux jumelles tout à côté de Vénus. Il sera intéressant de suivre la progression de l’écartement entre les deux planètes au cours des jours suivants, la planète Vénus se déplaçant plus rapidement que Mars car la première est plus proche de nous que la seconde. Je vous rappelle aussi que l’éclat de Mars, malgré sa faiblesse actuelle, surtout par rapport à celui de Vénus, est riche de promesses puisqu’il se mesurera à l’opposition de juillet 2018 par la magnitude mirobolante de -2,8. Au-dessus du duo se dresse la constellation du LION avec RÉGULUS à l’avant du fauve et DENEBOLA à l’extrémité de sa queue.

À la même date, dans la nuit du JEUDI 5 AU VENDREDI 6 on pourra voir une belle PLEINE LUNE d’automne se lever peu après le coucher du Soleil, culminer au méridien à quelque 40° de hauteur et se coucher à l’ouest en se colorant superbement dans les basses couches de l’atmosphère alors que dans la direction opposée le Soleil réveille le jour.

Le JEUDI 12 à l’aube sur l’horizon est Vénus passe tout à côté de l’étoile Zavijava de la Vierge dans son trajet apparent vers le Soleil tandis que Mars grimpe dans le ciel. Le mince croissant de la vieille Lune vient traverser cette région du ciel les MARDI 17 ET MERCREDI 18 en passant près de deux paires formées l’une de Mars et Zavijava et l’autre de Vénus et Zaniah. Ce beau tableau est à admirer si possible aux jumelles pour mieux apprécier la lumière cendrée du croissant et les jolies paires planète-étoile. Et ainsi vous découvrez quelques étoiles de la constellation de la Vierge. À noter que son étoile principale Spica, souvent citée dans ces éphémérides car étant située sur l’écliptique elle est propre à recevoir la visite des planètes et de la Lune, est invisible car placée sous l’horizon tout près du Soleil. La NOUVELLE LUNE se produira dans cette même constellation de la Vierge le JEUDI 19.

Une autre rencontre de VÉNUS avec une étoile de la Vierge, PORRIMA, se produit les DIMANCHE 22 ET LUNDI 23 toujours à l’aube une heure et quart avant le lever du Soleil. Au-dessus brillent Zaniah, Mars et Zavijava. Guillaume Cannat nous apprend dans son « Ciel à l’œil nu » que par suite de rapports consonants entre les orbites de Vénus et de la Terre la trajectoire de Vénus parmi les étoiles se reproduit à l’identique tous les huit ans. Ainsi la conjonction de Vénus avec Porrima de ce 22 octobre 2017 se reproduira dans des conditions semblables le 22 octobre 2025, même si entre-temps la planète rencontrera plusieurs fois les étoiles de la Vierge, dont Porrima, mais à d’autres heures, avec d’autres écartements et positions sur l’horizon. Notre auteur dit joliment que Vénus et Porrima dansent une « valse à huit ans ».
Si vous pouvez observer la planète SATURNE avec un instrument et admirer ses fameux anneaux, il faut vous dépêcher et profiter des derniers moments avant sa disparition du ciel du soir. Elle reviendra dans le ciel du matin au printemps 2018 après sa conjonction du 21 décembre 2017 avec le Soleil. Un beau croissant de Lune lui rend visite le MARDI 24. Il faut noter que la rencontre se produit près du Sagittaire et d’Ophiucus en plein cœur de la Voie Lactée de sorte que si vous bénéficiez d’un bon site avec un ciel pur vous pourrez voir le ruban lumineux s’élever dans le ciel jusqu’au Triangle d’été que forment Véga, Deneb et Altaïr, un endroit du ciel où la Voie Lactée se dédouble.

Contrairement aux apparences il ne faut pas croire que tous les événements célestes intéressants se produisent le matin (ce qui peut en fâcher certain-e-s). En ce mois d’octobre c’est le soir qu’il faut savourer le retour des somptueuses constellations d’hiver. Avez-vous remarqué cette étoile qui brille vivement au nord-est en début de nuit ? C’estCAPELLA l’étoile principale du pentagone de la constellation du COCHER (Auriga en latin). Pour être sûr de son identité, on remarquera que Capella est accompagnée des trois chevrettes, étoiles qui forment un triangle isocèle étroit caractéristique. À tort peu connue Capella est tout de même l’étoile la plus brillante du ciel boréal après Véga et Arcturus et de façon imagée on peut dire que c’est elle qui conduit le cortège des étoiles d’hiver. Plus haut sur la droite vous reconnaissez la constellation de CASSIOPÉE avec sa forme de W majuscule et entre elle et Capella s’étend PERSÉE qui par sa richesse d’étoiles pourrait presque être considérée comme l’amas stellaire le plus proche. Il contient d’ailleurs le fameux double amas que vous pouvez détecter aux jumelles en dessous de Cassiopée.

Les constellations que nous attendions sortent une à une de l’horizon est. C’est d’abord l’emblématique amas des PLÉIADES dans la constellation du TAUREAU, petit joyau d’étoiles semblant figurer comme une Grande Ourse miniature. On distingue facilement cinq étoiles et puis une petite dizaine au fur et à mesure que l’œil s’accommode tandis qu’aux jumelles se dévoilent un plus grand nombre de petites perles. Les anglo-saxons appellent les Pléiades les sept sœurs (les filles d’Atlas et de Pléioné dans la mythologie). Les HYADES, autres sœurs de la mythologie, constituent le second amas. C’est visuellement parlant ce que nous appelons la constellation du Taureau avec sa  forme de V majuscule dont l’étoile ALDÉBARAN marque l’extrémité d’une branche. L’amas des Hyades est magnifique aux jumelles car il remplit le champ visuel, qui se trouve du même coup parsemé d’étoiles.

Plus tard dans la nuit apparaîtront les autres constellations d’hiver, dont la fameuse constellation d’ORION qui au petit matin se dressera fièrement dans le ciel avec SIRIUS, l’étoile la plus brillante du ciel, à ses pieds.

Le 29 octobre est le dernier dimanche d’octobre et à ce titre marque la date du FUNESTE CHANGEMENT D’HEURE destiné à nous ramener à l’heure d’hiver. Alors que l’heure d’été est en avance de deux heures sur le temps universel (c’est TU +2) celle d’hiver est en avance de seulement une heure (TU+1). Cette heure d’hiver est une aberration du point de vue des économies d’énergie pour la raison que notre vie sociale est calée par habitude sur l’horaire 8-8, de 8 heures du matin à 8 heures du soir. Or le Soleil va lui de 6 à 6 en temps solaire. Pour optimiser la présence du Soleil dans nos activités, il faut faire coïncider les deux horaires, c’est-à-dire décider qu’à 6 heures au Soleil, le début de la journée au Soleil, il est 8 heures à nos montres, le début de notre activité civile. Autrement dit il faut choisir l’heure civile TU+2, ce qui est la définition de l’heure dite d’été. Sur ma page
http://www.lacosmo.com/heure_d_ete.html
on trouvera les détails indiquant pourquoi en France le temps universel correspond en gros à l’heure solaire. Mais bref ce dimanche 29 à 3 heures il sera 2 heures. C’est la consigne.

LE CHIFFRE DU MOIS : E-21 ou 10 puissance (-21). C’est la précision avec laquelle il a fallu mesurer la variation de la distance parcourue par un faisceau lumineux dans l’expérience ayant conduit à la première détection directe d’ondes gravitationnelles. Il est impossible de concevoir une telle précision. C’est comme si on voulait mesurer une variation de longueur égale à quelques dizaines de noyaux atomiques sur la distance de la Terre à la Lune. C’est juste incroyable.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

OCTOBRE 2017 AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs au nord-est : la brillante Capella ouvre le cortège des étoiles d’hiver
Tous les matins à l’aube : Vénus toujours aussi belle
Jeudi 5 et vendredi 6 : Vénus et Mars forment un couple serré, à voir à l’est une heure et demie avant le lever du Soleil
Jeudi 5 : Pleine Lune à 18h40 TU
Jeudi 12 : à l’aube Vénus brille tout à côté de l’étoile Zavijava de la Vierge ; Mars surplombe le duo
Du samedi 14 au mercredi 18 : le croissant de Lune du matin
Mardi 17 et mercredi 18 : le mince croissant de Lune orné de sa lumière cendrée rend visite aux duos Mars-Zavijava et Vénus-Zaniah ; le Lion surplombe ces astres
Jeudi 19 : Nouvelle Lune et nuits noires autour de cette date
Du vendredi 20 au jeudi 26 : le croissant lunaire du soir
Mardi 24 : sur l’horizon sud-ouest le croissant lunaire surplombe Saturne
Dimanche 29 : stupide passage à l’heure d’hiver génératrice de gaspillage d’énergie ; à 3 heures du matin il sera 2 heures ; ce changement d’heure nous fera consommer une heure de plus d’électricité du soir


LIENS

Autour du ciel, le blog du Monde de Guillaume CannatL'image astronomique du jour
Astronomy Picture of the Day
Le Soleil en direct de SOHO
Le Guide du Ciel
Ciel des Hommes
Images célestes
Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)
aide à la connexion
Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)
Sky and Telescope (en anglais)
ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes
Allez observer le ciel à l'observatoire d'Aniane

Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)

Archives :
Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2016 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2017 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre

Mes sources d'information