Page d'accueil du site
de Christian Magnan

 
Le ciel du mois (par Christian Magnan)

Nota : si vous désirez mettre ce "ciel du mois" en favori utiliser l'adresse
http://www.lacosmo.com/lecieldumois/lecieldumois.html
La page ainsi adressée vous redirigera automatiquement vers le mois en cours  

LIENS


L'image astronomique du jour


Astronomy Picture of the Day


Le Soleil en direct de SOHO


Le Guide du Ciel


Ciel des Hommes


Images célestes


Le ciel au-dessus de nos têtes (en anglais)

aide à la connexion


Actualité de l'environnement Soleil-Terre (en anglais)


Sky and Telescope (en anglais)


ANPCNE : Association Nationale pour la Protection du Ciel et de l'Environnement Nocturnes



Un astronome professionnel retrace pour vous le cheminement patient de la pensée scientifique moderne, vous guide dans une visite grandiose de l'Univers, vous raconte la folle histoire des étoiles et vous révèle la place de l'espèce humaine dans un cosmos qui ne l'attendait pas.

L'auteur se permet en outre de dénoncer les graves dérives conceptuelles d'une science contemporaine courant à sa perte sous l'effet d'un productivisme effréné.

Voici un ouvrage unique en son genre qui vous donnera à penser!

 

couverture

Paru en juin 2014

Édité par Guillaume Cannat (amds-edition)
Disponible en commande immédiate
dédicace possible de l'auteur

L'image de couverture représente l'éclipse totale de Soleil du 11 juillet 2010 à l'île de Pâques (cliché de Guillaume Blanchard)


Allez observer le ciel


à l'observatoire d'Aniane



Le ciel de novembre 2016

au jour le jour

le chiffre du mois

version imprimable du mois en cours pour apposer sur son frigo   imprimante
Archives :

Le ciel de 2006 : | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre |
Le ciel de 2007 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre| décembre
Le ciel de 2008 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | début décembre | décembre
Le ciel de 2009 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet| août| septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2010 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin| juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2011 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2012 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2013 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2014 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2015 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre | novembre | décembre
Le ciel de 2016 : | janvier | février | mars | avril | mai | juin | juillet | août | septembre | octobre

éclipse de Lune
Éclipse de Lune par la pénombre

 

 

Bonjour à toutes, bonjour à tous !

 

Ça y est ! Les nuits plus froides mais souvent plus claires sont arrivées. Les étoiles nous font des clins d’œil. Ne résistons pas à leur invitation…

En ce mois de NOVEMBRE 2016 deux planètes royales rivalisent d’éclat mais il faut savoir les distinguer : le soir c’est VÉNUS, le matin c’est JUPITER. Techniquement parlant Vénus avec une magnitude de -4,1 est plus brillante que Jupiter à -1,8 mais les circonstances ne la mettent pas en valeur car elle est plus basse sur l’horizon sud-ouest à nos latitudes européennes alors que Jupiter s’envole magnifiquement au-dessus de l’horizon est-sud-est en profitant du redressement de l’écliptique. Pensez qu’au fil des jours sa hauteur sur l’horizon à l’orée de l’aube va passer de 8 degrés à plus de 25 degrés, plus que l’empan de la main grande ouverte bras tendu. Cependant la bonne nouvelle est que Vénus à son tour prendra aussi son envol, mais le mois prochain.

Je rappelle que le redressement de l’écliptique est ce qui donne aux croissants de Lune proches de l’horizon la forme d’un sourire. En effet le croissant, éclairé par le Soleil, indique la direction de ce dernier et s’il sourit c’est que le Soleil se trouve à l’aplomb de la Lune, ce qui signifie à son tour que la direction Lune-Soleil, qui matérialise l’écliptique, est proche de la verticale. Nous pourrons admirer la concrétisation de cette théorie (!) DU JEUDI 24 AU SAMEDI 26 NOVEMBRE à l’aube sur l’horizon est-sud-est lorsque le croissant de Lune empli de sa féerique lumière cendrée va dévaler la constellation de la Vierge. Admirez spécialement son passage tout près de Jupiter le 25 car un croissant de Lune à côté d’un astre brillant, on a-do-re. Si vous possédez un petit instrument ou de bonnes jumelles, pointez donc la scène pour en profiter encore mieux. Ce sera l’occasion d’observer, outre le relief lunaire, les têtes d’épingle des satellites de Jupiter, un spectacle toujours magique.

Au chapitre des croissants de Lune il ne faut pas manquer le passage d’une Lune toute jeune près de VÉNUS ET SATURNE le MERCREDI 2 et le JEUDI 3. Si Vénus brille de mille feux, armez-vous éventuellement de jumelles pour repérer Saturne et profitez-en pour lui dire au-revoir car elle va quitter le ciel du soir pour passer en conjonction avec le Soleil le 10 décembre prochain. SAMEDI 5 ET DIMANCHE 6 c’est au tour de MARS de recevoir la visite de la Lune. La planète rouge est encore d’un bel éclat et a l’avantage de se situer assez haut dans le ciel, profitant elle aussi d’un redressement de l’écliptique, vespéral dans ce cas. On pourra voir Mars tout le mois au sud-ouest et admirer son bel éclat rougeâtre.

Vous savez combien je loue les Pleines Lunes d’hiver, notant qu’elles se promènent haut dans le ciel au contraire de celles d’été qui ont du mal à décoller de l’horizon. Alors émerveillons-nous tous de la PLEINE LUNE du LUNDI 14 NOVEMBRE qui va culminer à 60 degrés de hauteur. Elle se situe dans cette si riche constellation du TAUREAU non loin des Pléiades au point qu’il faudra cacher du doigt le globe lunaire pour apercevoir le délicieux petit groupe d’étoiles et s’approchera d’ALDÉBARAN le mercredi soir. Cette Pleine Lune est la plus grosse de l’année 2016 car elle tombe moins de trois heures après le périgée le plus proche de l’année. Une petite semaine plus tard le LUNDI 21 le Dernier Quartier a rendez-vous avec Régulus, une rencontre à observer à l’aube sur l’horizon sud.

La mi-novembre marque le retour annuel des étoiles filantes de l’essaim des LÉONIDES et si vous êtes un-e fervent-e du ciel vous avez peut-être de bons souvenirs de soirées (parfois réfrigérantes) à guetter les trainées lumineuses produites par la volatilisation des poussières cométaires heurtant l’atmosphère terrestre à une vitesse de 71km/s. Le maximum d’activité est prévu pour la nuit du JEUDI 17 AU VENDREDI 18 mais il faut dire tout de suite que les conditions d’observation sont peu favorables car trois jours après la Pleine Lune une bonne Lune gibbeuse décroissante éclaire généreusement le ciel et en gommant les filantes les plus faibles. Cependant on peut toujours espérer (?) voir quelques bolides plus lumineux capables de braver l’éclat lunaire envahissant. C’est la chance que je nous souhaite ;) Le Lion, d’où paraissent venir les filantes par effet de perspective, se lève en milieu de nuit au-dessus de l’horizon est et c’est grossièrement dans cette direction qu’il faut plutôt observer.

En sortant voir les étoiles j’aime passionnément ce mois de novembre en ce qu’il nous gratifie de l’entrée triomphale des constellations hivernales. Elles arrivent, elles sont là dans leur magnificence, porteuses des promesses de nuits enthousiasmantes. Ne chipotons pas : tout tourne autour de la constellation d’ORION, laquelle précisément se lève en début de nuit. Elle est précédée de la constellation du TAUREAU, hébergeant les PLÉIADES et les HYADES, et du COCHER avec sa lumineuse étoile principale CAPELLA. On trouve au centre de son immense rectangle les trois étoiles quasiment alignées et de même éclat appelées communément les trois rois, que l’on peut voir comme la branche horizontale d’un T majuscule dont la branche verticale aboutit à la nébuleuse d’Orion, une région à explorer aux jumelles. En dessous d’Orion, sur la gauche, se situe SIRIUS, l’étoile la plus brillante du ciel (parce que "proche" de nous, à moins de 9 années de lumière). Également sur la gauche, mais à même hauteur (si on regarde Orion comme verticale) on trouve PROCYON du Petit Chien et plus haut le beau duo formé par CASTOR ET POLLUX, évoquant bien la constellation des GÉMEAUX. Et si vous avez du mal à suivre, vous pouvez vous aider de cartes du ciel.

LE CHIFFRE DU MOIS : des chiffres à retenir pour fixer certains ordres de grandeur de distance. 80 kilomètres pour l’altitude de vaporisation des filantes, 400km pour l’altitude de l’ISS, 40 000km pour la circonférence de la Terre, 400 000km pour la distance approximative de la Lune, 150 millions de km pour la distance du Soleil, 1,5 milliards de km pour la distance de Saturne. Après il faut compter en unités de lumière. L’Univers ne se mesure pas en kilomètres.

Bonnes nuits sous les étoiles
Christian

NOVEMBRE 2016 AU JOUR LE JOUR
Tous les soirs : Vénus étincelante au sud-ouest
Tous les matins : Jupiter en majesté à l’est
Toutes les nuits : le lever des étoiles d’hiver à la suite des Pléiades
Mercredi 2 et jeudi 3 : le soir au sud-ouest passage d’un croissant de la toute jeune Lune près de Saturne et Vénus
Samedi 5 et dimanche 6 : le croissant lunaire du soir passe d’un côté à l’autre de Mars
Lundi 14 : Pleine Lune dans le Taureau à 13h53 TU, la plus grosse de l’année 2016
Mardi 15 : la Lune à côté d’Aldébaran
Nuit du jeudi 17 au vendredi 18 : maximum de l’essaim d’étoiles filantes des Léonides dans un ciel baigné de lumière lunaire, en deuxième partie de nuit vers l’est-nord-est
Lundi 21 : le Dernier Quartier à côté de Régulus à l’aube vers le sud
Du jeudi 24 au samedi 26 : le croissant de Lune du matin traverse la constellation de la Vierge
Vendredi 25 : à l’aube Jupiter reçoit la visite du croissant lunaire (à ne pas manquer)
Du vendredi 25 jusqu’au 8 décembre : Antarès du Scorpion accompagné de l’amas globulaire Messier 4 traverse le champ du coronographe LASCO C3 de la sonde SOHO
Mardi 29 : Nouvelle Lune

   

Mes sources d'information